Résolution du Synode des Evêques de l’Eglise gréco-catholique ukrainienne 2015

Sept 15
10

Résolution du Synode des Evêques de l’Eglise gréco-catholique ukrainienne 2015

Au nom de la Sainte, Consubstantielle, Vivifiante et Indivisible Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, et pour le bien du peuple de Dieu qui nous a été confié. Amen.

 

A LA GRACE DE DIEU ET EN PLEINE COMMUNION AVEC LE SIEGE APOSTOLIQUE DE ROME SVIATOSLAV

Archevêque Majeur de Kyiv et Halytch

de l’Eglise Gréco-Catholique Ukrainienne

 

Je proclame et promulgue

les résolutions du Synode des Evêques de

l’Eglise Gréco-Catholique Ukrainienne

Ivano-Frankivsk, 31 aout — 6 septembre de l’an du Seigneur 2015

 

Ayant étudié les propositions de la VIème session du Concile patriarcal de l’UGCC, qui s’est tenu à Ivano-Frankivsk les 25-27 aout 2015, et ayant analysé l’état d’avancement à ce jour de la mise en œuvre de la stratégie «Paroisse vivante — lieu de rencontres avec le Christ vivant », je retiens les mesures suivantes :

 

A. Prolonger le mandat des groupes de travail travaillant sur la mise en œuvre des programmes pastoraux " Paroisse vivante — lieu de rencontres avec le Christ vivant ".

B. Aux structures des curies patriarcale et diocésaines, établissements de formation et de recherche, monastères, congrégations religieuses, paroisses, organisations ecclésiales et laïcs — tenir compte dans leurs activités des résolutions de la VIe session du Concile, notamment lors de l’élaboration des plans pastoraux, dans l’esprit de la tradition chrétienne orientale et en accord avec la loi ecclésiale en vigueur.

 

C. Pour l’élaboration et la mise en œuvre des plans métropolitains, diocésains et paroissiaux, laisser aux évêques titulaires le soin de tenir dans leur éparchie des conférences post-concile, prenant en compte les décisions du Synode des Evêques 2015, les résolutions de la VIème session du Concile patriarcal, ainsi que les résolutions de leur propre concile diocésain.

 

D. Afin d’aider les fidèles à connaitre et vivre la Parole de Dieu:

  1. Appeler le clergé à une préparation soigneuse en vue de prononcer un sermon à chaque Divine Liturgie, à l’occasion des Saints Sacrements, lors des services funéraires et autres célébrations du culte ou bénédictions ; rappeler au clergé la nécessité d’annoncer la Parole de Dieu aux personnes non-baptisées et non-pratiquantes (prédication kérygmatique).
  2. Encourager l’apostolat biblique dans chaque éparchie, exarchat, paroisse, notamment par le développement des groupes de lecture des Saintes Ecritures dans un esprit de prière.
  3. Appeler tous les fidèles à une lecture quotidienne des Saintes Ecritures (individuelle et familiale) ainsi qu’à une participation régulière aux groupes d’étude biblique au sein des paroisses, afin que la Parole de Dieu devienne la nourriture quotidienne de chacun.

E. Afin de renforcer l’esprit missionnaire des fidèles de l’UGCC :

  1. Charger le clergé de nourrir chez les laïcs la conscience de l’appel à témoigner de sa propre foi, comme la manifestation indispensable de son mode de vie chrétien.
  2. Charger le clergé de développer dans les paroisses des groupes d’évangélisation et de mission, qui pourraient aider diverses catégories de personnes à trouver la foi dans le Christ.
  3. Encourager une participation active et créative du clergé et des laïcs dans les Décades missionnaires de l’UGCC.

F. Afin d’assurer un service de catéchèse adéquat :

  1. Charger la Commission patriarcale catéchétique du développement et de l’amélioration des programmes de catéchèse pour les différents âges et profils socio-professionnels.
  2. Charger les Commissions patriarcales liturgique et catéchétique de l’élaboration et de la popularisation d’un programme de catéchèse liturgique.
  3. Charger le clergé d’expliciter le sens et la signification des célébrations religieuses lors des sermons et cours de catéchisme.
  4. Demander aux évêques titulaires de veiller à ce que dans chaque paroisse s’effectue la catéchèse pour les laïcs de chaque catégorie d’âge.
  5. Appeler le clergé à créer et à améliorer les écoles de catéchèse près des paroisses.
  6. Appeler tous les fidèles à étudier le Catéchisme de l’UGCC " Le Christ — notre Pâques ".

G. Afin de renforcer l’expérience de la prière personnelle :

  1. Charger le clergé, les catéchistes et les parents d’expliquer aux enfants et aux jeunes l’importance de la communion avec Dieu, et de témoigner par l’exemple de la valeur de la prière individuelle.
  2. Charger le clergé d’attirer une attention particulière des laïcs sur l’importance de l’apprentissage de la prière authentique et du patrimoine liturgique propres à l’UGCC.
  3. Charger le clergé de développer dans les paroisses des groupes de prière et d’y participer.
  4. Charger le clergé ainsi que les catéchistes d’enseigner et d’encourager la prière quotidienne des laïcs — individuelle et familiale, ainsi qu’avant et après les repas.

H. Afin de relancer la participation des fidèles dans la vie liturgique et la prière de l’Église:

  1. Demander aux évêques titulaires de veiller à ce que leur cathédrale soit des modèles de liturgie et de prière.
  2. Demander aux évêques titulaires de veiller à l’élaboration de programmes pour l’éducation et la formation continue des diacres et des lecteurs de la paroisse.
  3. Appeler le clergé à une célébration liturgique assidue et attentive, en accord avec les prescriptions des livres liturgiques.
  4. Charger le clergé de veiller à la beauté du chant liturgique, prêter attention à la diction, à l’élocution des prêtres et des diacres, encourager les fidèles à participer au chant.
  5. Rappeler au clergé la nécessité de célébrer la Divine Liturgie fréquemment, en particulier le dimanche et les jours de fête, et même quotidiennement (canon 378 Code des canons des Eglises orientales, canon 57 Code du droit particulier). Par ailleurs, les vêpres et les matines doivent être célébrées selon les prescriptions du droit canon particulier de l’UGCC (canons 22, 56 du Code de droit particulier).

I. Afin de développer chez les fidèles les réflexes d’administration des dons reçus de Dieu:

  1. Demander aux évêques titulaires d’insister sur la nécessité de créer dans les paroisses des conseils pastoraux et économiques (financiers) (canon 41 du Code de droit particulier).
  2. Appeler le clergé à déceler les dons et les talents que le Seigneur envoie à son peuple et à chaque individu en particulier, et aider les laïcs à réaliser leur vocation chrétienne au service de Dieu et du prochain.

J. Afin de développer l’union et la communion parmi les fidèles:

  1. Charger le clergé de promouvoir, par son propre témoignage et la prédication, l’esprit d’unité, de dialogue et de coopération, de sorte que chaque paroisse renforce toujours plus son identité de famille unie et sa conscience d’appartenir à une entité plus grande — éparchie, Métropolie, Église locale et Église universelle.
  2. Charger le clergé de développer chez les fidèles la perception de la paroisse comme " la communauté des communautés «, qui réunit les familles, les divers conseils, confréries, communautés, mouvements et autres structures ; assurer un encadrement adéquat de ces groupes et leur coopération dans le cadre d’une communauté paroissiale unique.
  3. Charger le clergé d’encourager chez les fidèles la prière pour la réunification des chrétiens dans l’esprit du commandement du Christ » Afin que tous soient un " (Jean-17 :21).
  4. Promouvoir la Cathédrale patriarcale de la Résurrection à Kyïv qui est au cœur de la communion ecclésiale et de l’unité de l’UGCC.

K. Afin de développer la diaconie — service du prochain:

  1. Charger le clergé de développer chez les laïcs la conscience de leur vocation à exprimer leur foi chrétienne dans toutes les circonstances de la vie par des actes concrets de miséricorde pour l’âme et pour le corps.
  2. Fonder dans les paroisses des centres d’assistance et de bienfaisance (Caritas, etc.) afin de servir son prochain dans l’esprit de l’amour du Christ.

 

+ SVIATOSLAV (Shevchuk)

Archevêque Majeur de l’Eglise Gréco-Catholique Ukrainienne

+ BOHDAN (Dziurakh)

Secrétaire du Synode des évêques de l’Eglise Gréco-Catholique Ukrainienne

Fait à Kyïv,

en la Cathédrale patriarcale de la Résurrection,

le 7 septembre 2015